Parmi les nombreuses idées exprimées à ce jour, voici une sélection d'extraits de suggestions pour que cela vous donne des idées et, qu'à votre tour, vous puissiez contribuer.

Nous conservons bien entendu toutes les idées transmises afin de les étudier et de définir les lignes directrices de notre vie collective à venir.

 

Ne pas revenir en arrière sur les avancées de transports en commun,  covoiturage et vélo. En l'état,  il faut mettre le paquet sur le vélo. La période météo s'y prête. Il faut donc prendre de la place à la voiture au profit du vélo (ou trottinette,....)

Il faudrait entrer par l'arrière des bus comme cela existe déjà afin de protéger le chauffeur placé derrière un plexiglass et mettre à l'intérieur du bus des distributeurs de gels Hydroalcooliques sans contact.Il faut également des distributeurs de lingettes pour nettoyer le plus possible les barres métalliques dans les bus qui sont vecteur du virus. Il faut que les portes des bus s'ouvrent automatiquement sans appuyer sur le bouton qui ouvre la porte. Le chauffeur doit pouvoir ouvrir à distance comme avant.Il faut réguler les entrées dans les bus en plaçant un régulateur par bus à l'entrée en plus du chauffeur. Ça créera de l'emploi....Privilégier les déplacements courts en vélo donc multiplier les pistes cyclables serait formidable pour plein de raisons : santé, protection de l'environnement, bien être.... cela existe déjà dans les pays nordiques ! Il faut prendre exemple sur le Danemark. Permettre aussi d'accrocher nos vélos partout dans Dunkerque.Privilégier les déplacements où l'énergie serait naturelle serait un grand pas en avant.

Créer des pistes cyclables provisoires, dans le but qu'elles deviennent pérennes par la suite, ces dernières ne doivent plus permettre aux voitures de se croiser systématiquement et spontanément...comme aux pays bas. Sur la chaussée les cyclistes sont prioritaires par rapport aux voitures.

Il  est très important de pouvoir se sentir bien dans sa ville avec moins de loisirs et moins de déplacements.  Cela passe par un verdissement massif de la ville (nature en ville et création de micropotagers sur les toitures ou dents creuses) et le développement d'espaces de convivialité (zone adaptées aux échanges entre les voisins dans le respect des gestes barrières). Il faut profiter de la mobilité réduite pour dynamiser les relations et l'entraide entre voisins.

L'idée d'élargir temporairement et/ou sur le long terme la voie verte en donnant accès au rail permettrait d'accueillir bon nombre de promeneurs avec la mise en place d'un sens de circulation relativement simple à mettre en place. Des petits cabanons pourraient aussi y trouver leurs places le long de cette promenade (petits paniers locaux de fruits, légumes, pains.....boissons). Sur le long terme, aménager cet espace de façon définitif en piétons, vélo, adapter des kartings sur rails..... serait formidable

Proposer une prime pour l'achat d'un vélo qu' il soit  électrique ou non chez un de nos commerçants du Dunkerquois.

Limiter une place sur deux dans les bus.

Mettre des distributeurs de gel hydroalcoolique dans les bus

DK vélos gratuits

REMISE EN SELLE

Le plan vélo 'DK'Plus de vélo', dans son analyse, montre qu'une partie de la population a peur de rouler à vélo :

- crainte de chuter,

- crainte de la circulation, risque de collision avec une automobile.

Il est important de développer des séances de remise en selle pour 2 roues.

==- Idéalement il faudrait y ajouter une dimension d'attractivité forte, pour faire bouger les gens : 'à définir en brain-storming'.

Pour ce qui concerne le ré-apprentissage de la circulation en ville, quelle meilleure solution que de débuter par une remise en selle qui s'affranchit du risque de chute : une remise en selle en trike.

Le trike est un vélo à très haute sécurité

1.Je propose une location vente de vélo par la CUD, location d'un vélo a garder chez soi ( avec caution)et soit au bout de 12 mois ou plus, cela devient une vente avec un coût bas de rachat

2.dans les bus , limiter le Nb de personnes , pourquoi ne pas imaginer un système de réservation via une application gratuite sur son tel ou internet ou bornes à chaque arrêt et qui bloque le Nb de place sur la ligne que l'on souhaite emprunter  lorsque le bus est complet ( comme les parkings) , avec si refus du système, proposition de prendre le suivant...ect,  y ajouter : dés que des places se libèrent, le système redistribue des places. Du coup on assure les règles barrières et sanitaire, on attend pas et on optimise chaque bus en sécurité.

Développer la pratique du vélo:

  • Récupérer tous les vélos trouvés qui se trouvent au commissariat depuis des années et qui ne seront jamais récupérés par leurs propriétaires. Vendre ces vélos  pour une somme modique.
  • Accélérer les travaux sur la piste verte  (de Bray-dunes à la Panne)

Port du masque obligatoire pour toutes les villes de la Communauté Urbaine de Dunkerque dans tous les lieux publics (commerces, transports, bibliothèques, marchés, parcs, plages...)

Je pense que les transport en commun sont essentiels au bon fonctionnement des commerces notamment au centre ville. Malheureusement au vu de la promiscuité qu'on les usagés il est important d'obliger le port du masque car les gestes barrières ne peuvent pas être appliqué dans leurs totalité.

Je pense par contre que le recours au dk vélo doit reprendre pour réduire aussi le nombre de personne dans les bus. Mais aussi limiter l'accès des rames de train au trajet professionnel le temps que la situation s'améliore.

Inciter les collégiens, lycéens et étudiants à passer aux modes de déplacement actifs (vélo, marche, trottinette) avec si possible un système de location longue durée.

Accroître le nombre des parkings à vélos sécurisés, accessibles à tous les types (classiques, cargo, tricycles)

Installer rapidement dans les quartiers des boxes à vélo collectifs (6 à 8 vélos), sécurisés, prenant la place d'une voiture.

Il est important de multiplier les points d'accrochage des velos, y compris dans les zone hors DkVelo.

Pour le réseau bus, identifier les spots où l'on rencontre le plus grand nombre de montées et, apporter des conseils aux usagers + remise de masques. Supprimer la possibilité de s'assoir sur un siège sur deux et poser un quadrillage au sol pédagogique pour matérialiser et illustrer la distanciation sociale.

Promouvoir l'utilisation du Roller comme moyen de déplacement doux.
Proposition du Roll'inclub d'encadrer des sessions d'initiation et de perfectionnement gratuites pour tous, par petits groupes, pour ceux qui ont des rollers chez eux.

Faire la promo du vélo pour inciter les habitants à l'utiliser. Bénéfique pour la santé et l'environnement . Les rassurer par rapport aux vols de vélos

Côté vélos, il existe des villes, en Hollande je crois, qui pratiquent une sorte de location-vente. On garde le vélo mis à la disposition par la municipalité chez soi moyennant un loyer et on peut en devenir propriétaire au bout d'un certain temps

Maintenir les bus gratuits qui représente la particularité Dunkerquoise mais en adaptant ceux-ci pour faire face a ce maudit Covid 19 supprimer des sièges pour avoir la distance nécessaire entre les passagers . Interdire les passagers debout.

Aménager des pistes cyclables d'urgence comme en Nouvelle-Zélande (cf Art. Forbes) et investir dans l'urbanisme temporaire.

Limiter le nombre de personnes dans le bus, passé un certain nombre (à définir), on attend le bus suivant en respectant l'ordre d'arrivée et la distanciation grâce à des barrières et des marquages au sol

Pour bouger et faire des achats, marchez ou utilisez le vélo, skate, trotinette.

Développer le Rosaliebus comme moyen de déplacements alternatifs pour aller à l'école, notamment.

L'idée serait effectivement de limiter le nombre de passagers assis dans le bus, un siège sur 2 doit être occupé dans la totalité du bus.

Prévoir des bus juste pour les enfants qui sont obligés d'aller à école  et limiter le nombre de personnes dans les transports.

Inciter les gens à acheter un vélo dans un petit commerce de Dunkerque/CUD par l'attribution d'une aide.

Faciliter au maximum les déplacements doux (bicyclette). Il pleut autant à Dunkerque qu'à Amsterdam mais il y a moins de vélos.

Digue : l'accès des voitures étant interdites pendant la saison estivale; utiliser la route uniquement pour les cyclistes et autres véhicules à deux roues en sens unique. Ainsi, ils ne se retrouveront pas sur la digue à gêner la circulation « contrôlée » des piétons.

Masque obligatoire dans les transports en commun.
Gel hydro alcoolique disponible et obligatoire à la montée du bus.

 

Participez, vous aussi, en exprimant vos idées concernant cette thématique.

J'exprime une idée

S'oxygéner

Mieux se partager nos espaces urbains ou naturels : digue, parc, dunes, plage...

Je m'exprime et consulte les idées

Je m'informe sur les nouvelles organisations

Se déplacer

Adapter nos modes de déplacement (bus, voiture, marche, vélo, stationnement) aux nouvelles règles de sécurité.

Je m'exprime et consulte les idées

Je m'informe sur les nouvelles organisations

Faire du sport

Un challenge pour les sportifs : pratiquer en toute sécurité !

Je m'exprime et consulte les idées

Je m'informe sur les nouvelles organisations

Aller à l'école

Quelles adaptations pour que nos jeunes puissent retrouver les chemins de l'école ?

Je m'exprime et consulte les idées

Je m'informe sur les nouvelles organisations

Se divertir

Musée, cinéma, théâtre, bibliothèque… vos solutions pour fréquenter vos lieux de culture favoris.

Je m'exprime et consulte les idées

Je m'informe sur les nouvelles organisations

Faire son marché

Marchés, circuits courts... Comment permettre à chacun d'acheter les produits dont il a besoin ?

Je m'exprime et consulte les idées

Je m'informe sur les nouvelles organisations

Se connecter

Smartphones, téléphones, ordinateurs... Nos outils technologiques peuvent-ils nous aider à respecter les consignes et gestes barrières ?

J'exprime une idée

Je découvre d'autres idées

S'engager localement

Faire vivre le lien social et la solidarité.

J'exprime une idée

Je découvre d'autres idées

Changer la vie

La crise sanitaire a remis en cause de nombreuses certitudes. À quoi devrait ressembler la France de demain ?

Je m'exprime et consulte les idées

Je m'informe sur les nouvelles organisations