Parmi les nombreuses idées exprimées à ce jour, voici une sélection d'extraits de suggestions pour que cela vous donne des idées et, qu'à votre tour, vous puissiez contribuer.

Nous conservons bien entendu toutes les idées transmises afin de les étudier et de définir les lignes directrices de notre vie collective à venir.

 

Quelques pistes qui ne coûtent rien ou très peu et peuvent rapporter très gros en matière de santé publique, de qualité des eaux, de qualité des sols, de qualité de l'air, d'emplois locaux, de diminution sensible d'émission de CO2

 

Economie d'énergie

  • baisser voire éteindre l'éclairage public la nuit
  • favoriser la création de petites entreprises du bâtiment et de service de dépannage qui manquent cruellement

 

Agriculture

  • imposer une transformation écologique immédiate des exploitations agricoles de la CUD par des aides méthodologiques et financières 
  • stopper net toute artificialisation et bétonisation des sols en ville comme à la campagne

 

Transition énergétique

  • implanter sur toutes les toitures publiques ou privées et sur les sols vierges non cultivables des panneaux solaires et rendre la CUD autonome en énergie
  • rendre ainsi la construction des EPR de Gravelines obsolète et favoriser, avec les économies réalisées, la relocalisation de fabrications en France

 

Territoire d'innovation zéro déchets

  • mettre en place une vraie politique zéro déchets en créant des filières de recyclage dignes de ce nom
  • interdire tous les plastiques
  • relancer l'artisanat de la réparation et du réemploi à grande échelle
  • relancer le système de consigne et l'élargir à d'autres domaines que l'embouteillage
  • imposer des normes de bonnes pratiques aux entreprises de la CUD ou intervenant sur le territoire dans la diminition et la gestion des déchets

 

Relocaliser la consommation et favoriser l'emploi local

  • créer une monnaie locale
  • cuisiner les repas servis en collectif dans les établissements où ils sont consommés frais, avec des produits locaux et de saison
  • favoriser l'organisation des débouchés de la paysannerie locale en circuits courts

Cette crise était annoncée depuis de nombreuses années, un retour à la sobriété dans nos consommations à la simplicité au respect de la nature et de l'humain sont pour moi la solution.

Monnaie locale,  réindustrialiser (aux normes environnementales) être en autonomie alimentaire (développement des mico jardins potagers et arrêter de grignoter les surfaces agricoles avec des lotissements). Mais surtout garder nos libertés et notre convivialité dunkerquoise  car il vaut mieux vivre dangereusement que de vivre enfermé...

Encourager les formations sur les métiers liés à la transition écologique pour les jeunes tout comme ceux qui souhaitent une reconversion professionnelle.

Encourager les formations sur les métiers liés à la transition écologique pour les jeunes tout comme ceux qui souhaitent une reconversion professionnelle.

La crise doit nous encourager à façonner pour vivre différemment nos villes et évidemment  Dunkerque.Ces solutions peuvent s'articuler autour de 2 idées :

1/ Offrir une plus grande qualité urbaine

2/ Donner de nouvelles possibilités d'usage

Ce qui était marquant dans nos villes est devenu flagrant avec le confinement : Le partage de l'espace public entre piétons, mobilités actives et automobiles est inégal ! L'idée n'est pas de supprimer la voiture de la ville mais bien de rééquilibrer l'espace public en faveur des autres mobilités et plus particulièrement le piéton.Il faut faire une ville plus propice à l'usage de marche ce qui favorisera l'animation, la sécurité, le lien social ...Pour cela, il faut encourager les actions qui crée la vie de rue : terrasses de commerçants, marchés, création de places par suppression de places de stationnement, ou des nouveaux lieux de loisirs ... et végétaliser la ville pour ces avantages psychologiques et paysagères. Bref il faut (re)donner l'accès à la ville aux habitants !

Mettre en œuvre une véritable politique de lutte contre la montée des eaux

INVITER  les abeilles !

Multiplier les ruches. Favoriser leur installation, dans les lieux de nature : parcs , jardins  dans chaque quartier - forêts / Vallières ,  le Fort de Coudekerque et celui de Pte-Synthe…Mais elles savent également être urbaines : entreprises, et  sur les toits d'immeubles, d'églises , d'écoles , lycées , Université..Dans les lieux alternatifs : d'Insertion , d'accueil ( Emmaüs ..) ; Dans les écoles : sensibilisation et apprentissage dans les enseignements , de l'Abeille  : régulatrice , baromètre et témoin de la bonne santé de l'environnement. Préparer ainsi les futures générations. La recette du  miel récolté et commercialisé , labélisé 'DK' , pourrait être réservée , tour à tour , à différentes associations :  humanitaires , caritatives , solidaires , environnementales.. L'abeille comme un symbole de bon sens , d'unité communautaire , et d'une cohésion sociale qui appartiendrait à tous.

Certaines personnes fragiles, n'ont plus la possibilité d'avoir leur médicament, ou d'aller chercher leur pain.  L'un des besoins est de connaitre les lieux ouverts et de pouvoir les repérer et parfois de savoir s'ils sont accessibles rééllement, ce besoin est d'autant plus fort en période de confinement pour pouvoir aller tout de suite à l'essentiel, ne pas devoir chercher. Je sais que la ville et la CUD font les efforts pour cela et qu'il existe une liste des lieux ouverts sur le site J'avais dans l'idée de coupler ce service avec un repérage possible grace à une balise bluetooth etapplication mobile, la plateforme j'agis pour Dunkerque ou des services civiques, ou des services de mairie, pourquoi pas le concierge de quartier.

Reprendre au mieux le ramassage des poubelles bleues afin de ne pas perdre les habitudes du tri et rouvrir les déchetteries aux particuliers

Continuer à promouvoir les produits locaux, circuits courts, et français en ce qui concerne l'alimentaire

Pour les produits hors alimentaire, aider la production française et privilégier l'Europe comme promis par le gouvernement

Donner envie aux gens de se créer un petit jardin potager, cela aide en ces temps difficiles

Réajuster les stocks, prévoir les stocks, ne plus travailler à flux tendu (exemple : masques, blouses et tout autre type de produit)

Idem pour le personnel : ne plus travailler à flux tendu

Manque de personnel dans les EPHAD, hôpitaux, usines etc..

Avoir une vie saine   simple  se contenter de peu 

Profiter des petits bonheur simple que la vie peut nous offrir...  vivre localement

Profiter de nos commerces et de notre marché...

ET surtout s occuper de sa santé .... faire tous les gestes barrière pour ne pas attraper ce sale virus qui est venu contrarié notre  VIE ses derniers temps....

Lutter davantage contre les violences faites aux femmes : permettre aux femmes battues d'échapper à leur conjoint violent est évidemment une bonne chose. Mais il faudrait aussi que ce soit plus souvent ces conjoints violents qui soient éloignés, jugés et soignés.

La lutte contre les 'marchands de sommeil' devrait être plus forte contre ceux qui profitent des plus faibles et des plus fragiles.

Accroître la consommation des produits locaux, bio et plus largement made-in France en baissant les prix sur ces produits afin qu'un maximum de consommateurs puissent y avoir accès.

Inciter les bailleurs sociaux et promoteurs privés à intégrer des aménagements paysagers plus conséquents, et des jardins partagés dans les coeurs d'îlot, prendre en compte dans les réhabilitations la créations de balcons offrant aux locataires un espace extérieur appropriable. Planter des arbres fruitiers dans les espaces publics . Inciter / Construire des  modules abris-velo sécurisés dans les îlots de la reconstruction afin de faciliter l'usage des vélo ( besoins important dans beaucoup de coproriétés ) Végétaliser de façon plus conséquente les écoles maternelles et primaires en intégrant des initiations à la découverte des plantes ( programmes pédagogiques mis au point avec les enseignants +intervenants extérieurs)

L'enjeu d'aujourd'hui c'est l'écologie. L'agglomération dunkerquoise fait des efforts.  Une idée pour aller plus loin pourquoi ne pas utiliser les toits terrasses de la Ville pour mettre des panneaux photovoltaïques.

Il faut changer nos habitudes et utiliser les circuits courts en faisant appel aux producteurs locaux. Il faut généraliser cette pratique.

Mettre en place des drives producteurs locaux.

il faudrait mettre en place un indicateur quotidien nous informant de l'activité du virus sur L'agglomeration.

Imposer des espaces communs verts (terrasses, jardinets) dans les programme de construction neuves d'immeubles collectifs

Prévoir un %age minimum de construction écologique, notamment bois, avec des technologies propres pour les équipements (ex : chaudière granulés) .

Favoriser ce type de construction en dispensant les propriétaires de taxes d'aménagement

Valoriser la production et le savoir faire local ; mettre à l'honneur les personnes dans le dunkerquois qui ont contribué par leurs initiatives à notre bien être durant leur confinement ( ex les maisons de quartier, les couturiers qui ont réalisé les masques... ) ; continuer à soutenir les hôpitaux, le personnel hospitalier et le personnel soignant

Gestion des Déchets : Il faudrait reprendre un tri encore bien plus sélectif. Pour que l'ensemble de la CUD participe toujours mieux aux efforts pour une planète et une vie plus propres.  'Profitons ' de ce signal, l'arrivée de ce virus, pour repenser et agir dans ce sens.

Les Dunkerquois ont été très imaginatifs pour rapidement mettre en place des solutions en ligne dans le confinement : cours du conservatoire de musique par visioconférence, cours de danse du Château Coquelle par visioconférence, séances de sports par une association de tennis par visio également. Ces initiatives ont permis de mieux vivre le confinement. Pour l'après, continuer sur cette créativité : plus de liens entre les associations sportives et culturelles et les ephad avec des séances de musique ou de sport intergénérationnel. Montrer ce que les enfants apprennent aux personnes des ephad.

Créer des ateliers cuisine simples moyennant une participation modique avec un restaurateur, pour tout public.

Handicaps tous confondus : paralysés, non-voyants, sourds, autistes, et autres : créer un véritable cabinet municipal pour traiter ces questions : feux sonores, annonces sonores et visuelles systématiques des stations dans les bus, formations de personnels municipaux à la langue des signes (notamment à l'accueil de la mairie centrale et des mairies annexes ou pour l'accompagnement aux visites médicales), faciliter l'abonnement papier et/ou informatique aux journaux

Je pense que les habitants ont besoin de couleur de gaietés... Pourquoi ne pas demander aux dessinateurs graphistes.. A la place des simples bande des passages piétons leur demander de dessiner arc en ciel... Fleurs... Des sourires... Des petites phrases...

Changer la vie des Européens.

Réfléchir et travailler avec nos voisins européens sur la place de l'Europe dans nos vies. Construire un avenir transfrontalier au niveau sanitaire, économique et social avec des projets communs pour la santé, l'industrie, le commerce et les loisirs. 

Créer une monnaie locale pour encourager l'économie locale. Et distribuer une somme de départ à tous les habitants de la CUD

Plus généralement, je le voudrais “Responsable” et “Bienveillant”, cet après.
Que chacun soit et se sente responsable de ses actes, propos, décisions et non-decisions. Que chacun soit et se sente responsabilisé également.
J'ai sincèrement et fortement apprécié la gestion de cette crise par l'agglomération Dunkerquoise où les gens (Elus, Entreprise et une très large partie de la population) ont pris leurs responsabilités et ont agis.
Et ici par l'implication de l'ensemble de la population dans la préparation de l'après. Bravo pour ce bel exemple!

Pour une Ecole de la Transition Ecologique à Dunkerque !
Nous sommes nombreux sur le Dunkerquois à chercher du sens dans nos métiers, et à vouloir se reconvertir dans des activités de demain. Pourquoi ne pas mobiliser le lycée horticole de Leffrinckoucke, l'ULCO, les repair cafés et même les réparateurs de vélo pour créer ensemble une 'Ecole de la Transition Ecologique', comme il en existe en Occitanie ? Cette Ecole pourrait former dès aujourd'hui les Dunkerquois qui le souhaitent à l'agroécologie, à la réparation et au bricolage ou encore aux travaux de rénovation énergétique ! :)

il faut redonner confiance et construire un projet collectif et l'initiative de consultation de la population est un moment fort, bravo. à l'avenir, le role des élus locaux doit devenir de plus en plus important pour l'influencer notre mode de vie. il est important que nous reprenions controle de notre vie, il serait génial que notre communauté devienne autonome et suffisante en alimentation

Consommer local.

Faire de Dunkerque et son agglo, la ville la plus végétalisée

Peut être trouver un moyen pour que chacun dispose d'un morceau de terre à louer pas chère (ou en fonction des revenus) pour cultiver qq légumes. Mon jardin est petit et je le laisse à mes enfants mais qd je vois que juste à côté de chez moi il y a un grand jardin appartenant à Lesieur abandonné. Il y a peut être qqch à négocier.

Relocaliser les principales productions

Bonjour, je souhaiterais que nos aînés (Nous plus tard) soient mieux traités : plus d'embauches dans les ehpad ou les associations d aide à domicile, meilleures rémunérations et reconnaissance des personnels.

Lancer un état d'esprit positif pour tous les habitants de l'agglomération à travers une campagne de com. Il faut trouver un slogan simple, fédérateur (et dunkerquois) pour prôner l'effort collectif et le vivre ensemble. Genre : 'A Dunkerque, même masqués, on garde le sourire'.

 

Participez, vous aussi, en exprimant vos idées concernant cette thématique.

J'exprime une idée

S'oxygéner

Mieux se partager nos espaces urbains ou naturels : digue, parc, dunes, plage...

Je m'exprime et consulte les idées

Je m'informe sur les nouvelles organisations

Se déplacer

Adapter nos modes de déplacement (bus, voiture, marche, vélo, stationnement) aux nouvelles règles de sécurité.

Je m'exprime et consulte les idées

Je m'informe sur les nouvelles organisations

Faire du sport

Un challenge pour les sportifs : pratiquer en toute sécurité !

Je m'exprime et consulte les idées

Je m'informe sur les nouvelles organisations

Aller à l'école

Quelles adaptations pour que nos jeunes puissent retrouver les chemins de l'école ?

Je m'exprime et consulte les idées

Je m'informe sur les nouvelles organisations

Se divertir

Musée, cinéma, théâtre, bibliothèque… vos solutions pour fréquenter vos lieux de culture favoris.

Je m'exprime et consulte les idées

Je m'informe sur les nouvelles organisations

Faire son marché

Marchés, circuits courts... Comment permettre à chacun d'acheter les produits dont il a besoin ?

Je m'exprime et consulte les idées

Je m'informe sur les nouvelles organisations

Se connecter

Smartphones, téléphones, ordinateurs... Nos outils technologiques peuvent-ils nous aider à respecter les consignes et gestes barrières ?

J'exprime une idée

Je découvre d'autres idées

S'engager localement

Faire vivre le lien social et la solidarité.

J'exprime une idée

Je découvre d'autres idées

Changer la vie

La crise sanitaire a remis en cause de nombreuses certitudes. À quoi devrait ressembler la France de demain ?

Je m'exprime et consulte les idées

Je m'informe sur les nouvelles organisations